Rechercher
  • Séverine VOS

Deuxième trek en Petite Camargue

Dernière mise à jour : août 19

Je souhaitais cette fois-ci faire plaisir à mon amoureux qui m’avait suivi sur la réalisation de mon premier Trek si symbolique dans les Hauts de France un an auparavant. Direction la Petite Camargue dans le sud du pays.


Photo Trek en Petite Camargue

J’ai commencé à monter et à organiser complètement ce projet mêlant villes et nature, entre le Gard et l’extrême sud-ouest des Bouche du Rhône dès le mois de janvier 2018 ; j’ai d’abord procédé à des recherches sur Internet pour choisir les étapes exactes que nous réaliserons avec l’aide d’une carte des deux départements ; d’abord, il est important de trouver des destinations "logiques" et si possible attrayantes sur le parcours de notre grande randonnée, et ce n’est pas si simple compte tenu que nous allions traverser la campagne camarguaise sur plusieurs jours sans pratiquement rien connaître de la région (à l’inverse de la Côte d’Opale dans le Nord). Nous souhaitions également ne pas dépasser 20km de marche/jour si possible : nous ne sommes pas de grands sportifs même si nous aimons volontiers randonner ici ou là ; avec le poids des sacs et la chaleur, nous marchons aussi moins vite et nous voulions vraiment profiter de la nature sans devoir nous presser.


Le projet est complètement bouclé un mois avant la date de notre départ, en avril ; nous arrivons à profiter de tarifs avantageux pour nos déplacements en train et nos logements, hors de la grande saison touristique. La moyenne dans le sud pour un appartement entier sur la plateforme AirBNB nous sera revenu tout de même à 58 €/nuit ; par "entier", nous entendons un espace cuisine pour rester autonomes et ne déranger personne. Nous voulions également bénéficier d’une petite terrasse pour profiter pleinement du logement et de ses extérieurs en cas de belles matinées et/ou soirées sur place pour nos repas.


Nous partirons 9 jours au début du mois de mai au départ de Strasbourg pour rejoindre, étape après étape, Nîmes, Le Grau du Roi, Aigues Mortes, Gallician, Saint Gilles et enfin Arles.

Trek en Petite Camargue

Nous commencerons par passer deux jours et deux nuits à Nîmes pour redécouvrir cette petite ville gorgée d’histoire (et de soleil !). Nous n’avions pas prévu d’y séjourner en pleine féria en raison de l’improvisation des dates : c’est une grande fête populaire qui se déroule sur plusieurs jours et qui propose par exemple un défilé de chars, de la musique et des aubettes un peu partout dans les rues de la ville, ainsi que le célèbre "abrivado" : des gardians conduisent un taureau dans les rues (sécurisées), jusqu'aux arènes de Nîmes.


Trek en Petite Camargue ville de Nîmes

Les Arènes de Nîmes


Il est temps de partir pour rallier Nîmes au Grau du Roi, nous empruntons depuis la gare routière un autocar car cette partie de route d’une trentaine de kilomètres n’est pas intéressante à faire à pieds. C’est surtout à partir du Grau du Roi où nous ne passerons qu’une seule après-midi pour profiter de la mer Méditerranée, que nous commencerons notre marche en longeant le Canal du Rhône, direction Aigues-Mortes à 8 km de là. Nous commençons à observer des flamants roses et des aigrettes Arzettes sur les grands marais (photo ci dessous), et nous distinguons nettement la Tour Constance se dessiner dans le paysage.

A Aigues-Mortes, petite ville entourée de remparts, nous sommes chaleureusement accueillis par un couple de retraités à qui nous avons réservé un logement avec une vue très jolie sur le Canal. Comme pour Nîmes, nous restons deux jours et deux nuits pour profiter du coin et (re)découvrir les richesses de cette petite ville et ses alentours qui valent le détour.

Trek en Petite Camargue Grau du Roi Aigues Mortes

De gauche à droite : Le Grau du Roi, la Tour Constance à Aigues-Mortes et marais


Le début du mois de mai comporte quelques jours fériés et il est impératif d’y penser lorsque qu’on est à pieds et que vient la question d’acheter des provisions pour se nourrir sur la prochaine étape ! J’essaie de l’anticiper en préparant nos arrivées qui peuvent se révéler être de tous petits "bleds" perdus. Nous nous sommes ainsi fait avoir à Gallician… (comme sur notre Trek précédent, lors de notre arrêt à Wimereux un 8 mai) : la supérette du coin étant fermée, nous avons acheté deux sandwichs insipides dans un bar à un prix exorbitant. Une fois sur place, si le logement n’est pas terrible, il a l’avantage d’être en plein champ annexé à un Mas, au calme.


Nous reprenons la route le lendemain pour Saint Gilles sur dix bons kilomètres. Une fois sur place, ce qui a de plus beau à y voir c’est l’Abbatiale ! Un joyau de l’époque romaine du XIIème Siècle. Saint-Gilles est également une étape importante pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle. Nous en croisons d’ailleurs certains qui viennent parfois de très loin, comme ce couple de l’Ile de la Réunion avec qui nous avons échangé quelques mots. Nous profitons d’une autre belle journée ensoleillée sur place pour pique-niquer à proximité d’un marais, loin de l’agitation de la ville dont le centre nous a paru bien "glauque".


Trek en Petite Camargue Abbatiale Saint-Gilles

De gauche à droite : Abbatiale de Saint-Gilles et balade le long d'un marais "typique"


Les moustiques ne m’avaient pas épargnée depuis le début du séjour : j’étais littéralement criblée de piqures sur tout le corps (sauf le visage) comme des impacts de balle, douloureux et chauds. En rentrant de notre balade, je me suis sentie fébrile et nous nous inquiétons de notre départ le lendemain pour nous rendre sur notre dernière étape, Arles (et en vérité, la plus grosse journée de marche sur 25 kilomètres). Le ferions-nous à pieds ? En bus ?... Quelque part je culpabilisais de me rendre dans cette si belle région sans en profiter en marchant, n’était-ce pas ce que je souhaitais ? C’est ce que nous décidons finalement de faire le lendemain, la nuit avait été réparatrice et je me sentais mieux.


Trek en Petite Camargue Canal du Rhône

Canal du Rhône, c'est la vue que nous avions tout le long de notre séjour en marchant


Arrivés à Arles fourbus, nous découvrons un petit joyau en bord du Rhône. C’est une belle récompense d’autant que nous dormirons deux nuits dans un logement aménagé à l’intérieur d’une petite galerie d’art très atypique !

Le lendemain de notre arrivée, nous visitons l’entièreté de la ville et déambulons avec plaisir dans les nombreuses petites rues d’artistes. Grâce à un Pass acheté à l’Office du Tourisme, nous visitons de magnifiques monuments historiques. J’ai eu un vrai coup de cœur pour cette ville et le Cloître de Saint-Trophime !


Trek en Petite Camargue Ville de Arles

Arles


Notre séjour arrive à sa fin : nous rentrons en train TER sur Nîmes afin d’y attraper notre correspondance TGV pour Strasbourg (compter 6h30 de trajet).

A notre retour chez nous, j’ai évalué la distance que nous avons parcourue le long du Canal du Rhône entre Aigues-Mortes et Arles : la piste est surtout adaptée aux cyclistes et est longue de 55 kilomètres. En comptabilisant nos nombreuses visites et randonnées réalisées sur chacune de nos étapes, nous aurons marché un bon 100 km au total.


Avec la chaleur et les moustiques, ce trek fût pour ma part un peu plus difficile et je n’ai pas retrouvé le côté "sauvage" de la côte d’Opale, même si je m'attendais à des paysages complètement différents. Si vous attirez les moustiques comme moi, franchement malgré les sprays/baumes/bracelets, ce n’est pas de tout repos. Enfin, j’ai regretté aussi que le Canal ne soit jamais bien loin d’une route souvent fréquentée par les véhicules lors de nos journées de marche.


Mais je ne suis pas ingrate pour autant! Je suis ravie de la découverte de cette belle région du sud : les habitants y sont tout aussi accueillants que dans le Nord et nous avons pu observer quelques beaux oiseaux ou insectes qui n’existent pas dans notre région, l’Alsace. ... Et nous n’avons toujours pas essuyé une goutte de pluie pendant nos journées de marche, notre ange-gardien nous veut décidément que du bien sur nos aventures!



19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout